A- A A+

RECHERCHE

▪ Rapport d’activités 2017-2018

Assemblée générale du mercredi 14 mars 2018 sous la présidence de Pierre Gillon

  • Voici les activités que notre association a réalisées depuis notre dernière Assemblée générale du jeudi 9 mars 2017, qui, ici même, nous a permis d’entendre une belle conférence à deux voix par Bernadette Boustany et Charlotte Servat, « Un nouveau regard sur les sculptures médiévales de Saint-Maur », racontant le long travail de restauration des sculptures de l’abbaye, aujourd’hui interrompu, hélas, et dont fait état le petit livre Sculptures médiévales révélées, toujours disponible. Le dîner qui a suivi a réuni une quarantaine de convives.

  • Jeudi 23 mars la visite des Invalides a été un succès car la conférencière était excellente et la sortie non déficitaire. 13 participants.

  • Samedi 8 avril nous avons inauguré la 1ère de nos permanences qui se tiennent désormais tous les 2e samedis après-midi du mois au 10 rue de Paris, sauf en juillet et en août.

  • Du 10 au 14 avril le premier chantier ados avec Relai Jeunesse, coordonné par Tristan Lantenois, s’est très bien passé. Les ateliers alternaient découverte de la biodiversité, de l’histoire, de l’archéologie et du patrimoine. Ces activités étaient bien adaptées à l’âge des ados présents (11-15 ans). Ils ont pu poser des questions et ont été parfaitement encadrés par le responsable de Relai jeunesse et par nous-mêmes. Les travaux ont consisté principalement à débroussailler et déplacer une partie des pierres qui masquaient la galerie du cloître, avec lesquelles a été commencée une longue banquette en pierre sèche. Trois élus sont venus ainsi que la presse locale. Une vidéo très représentative est visible sur la page Facebook de la Ville. Tout le monde a eu envie de récidiver et un autre chantier a été décidé pour début juillet.

  • Vendredi 12 mai, le récital de chansons  du 18e au 20e siècle « Quand Saint-Maur nous est chanté » qui s'est tenu au musée, a remporté un franc succès, avec Jean-François Ballèvre au piano et Doris Lamprecht au chant. Les recherches de Pierre Gillon lui ont fait découvrir des pépites !

  • Le 16 mai, nous avons accueilli et piloté sur le site de l’abbaye et à travers le vieux Saint-Maur une délégation de 50 personnes de l’association nationale des Vieilles Maisons françaises.

  • Jeudi 18 mai nous étions seize à suivre les pas de Napoléon Bonaparte à Paris, guidés par la conférencière Béatrice Hignard.

  • Jeudi 1er juin : Mme Dumas-Toulouse a parfaitement présenté l’exposition Pissarro au musée Marmottan. 12 participants.

  • Du 17 au 21 juillet : Le deuxième chantier ados et a remporté un grand succès auprès des autorités et des adolescents, qui ont participé à de nouveaux ateliers comme la découverte de l’architecture médiévale avec le musée, et réalisé des travaux de qualité que Tristan Lantenois nous a présenté :
    - Consolidation de la banquette ;
    - Dégagement des tas de pierres pour permettre un cheminement pendant les visites des journées du patrimoine ;
    - Rénovation complète de la grille du portail grâce au soutien du Lions club et de l’entreprise Nuance 3 qui a fourni tout le matériel nécessaire.

  • Dimanche 10 septembre : Le bilan de la journée des associations qui s'est tenue place des Marronniers a été très positif. Nous avons vendu beaucoup d’ouvrages et enregistré de nouvelles inscriptions. Deux tablettes nous ont permis de passer les vidéos du chantier.

  • Samedi 16 et dimanche 17 septembre : les journées du patrimoine dont le thème était la jeunesse, collaient  parfaitement à nos activités. Nous avons présenté des photos et des vidéos du chantier ados. Le stand a été installé dans le jardin de l’abbaye. Nous avons attiré 200 visiteurs si on comptabilise les visites guidées du quartier du Vieux Saint-Maur et du site de l’abbaye par Pierre Gillon et Mihai Guyard et les passages sur notre stand. Nous avions invité les Guerriers du Moyen Age et un tailleur de pierre, qui ont animé également le site de l’abbaye. 

  • Pour notre excursion d’Automne, les 30 septembre et 1er octobre, nous avons effectué une plongée dans l’univers troglodytique, de Chinon à Saumur, en passant par Montreuil-Bellay. Lire le récit.
  • Début octobre, le président a fait découvrir le vieux Saint-Maur et le site de l’abbaye aux délégations de Rimini et de Hameln, dans le cadre du cinquantenaire de ces deux jumelages : Rimini c’était le 3 juin 1967, et Hameln le 13 ctobre 1968. Monsieur le Burgmeister de Hameln a adoré la découverte des souterrains.

  • En octobre également, création de notre page Facebook, qui nous permet de faire connaître plus largement nos activités auprès de personnes « amies » susceptibles d’y participer voire d’adhérer, et de nous faire connaître plus largement encore.

  • Lundi 23 octobre : A Vincennes, la visite exceptionnelle des pavillons du roi et de la Reine par Thierry Deslot et Olivier Pochard a réuni 40 personnes.

  • Samedi 9 décembre : permanence avec atelier cartographique réalisé grâce à un nouvel adhérent, Denis Géraads, grand paléontologue récemment retraité, et à Philippe Biard, illustrateur et nouvel administrateur, dont nous allons reparler.

  • Le 12 décembre dernier, au Château des Îles, le Lions Club Doyen de Saint-Maur-des-Fossés organisait avec la collaboration de la Société d'histoire et d'archéologie un dîner-conférence sur "Marie-Antoinette et son influence sur les Arts décoratifs français".
    Thierry Deslot, historien, vice-président de la Société d'histoire et d'archéologie, spécialiste et auteur de plusieurs livres sur cette reine, a captivé son auditoire en dressant brillamment le portrait d'une femme moderne, humaine, brisant les protocoles, en avance sur son temps, mais isolée du pouvoir comme du peuple, bien éloignée des légendes révolutionnaires qui l'ont chargée à tort d'un rôle néfaste et lui ont attribué des propos qu'elle n'a jamais tenus.
    Plus récemment, dans le cadre du Rotary cette fois, le même Thierry Deslot a récidivé avec une conférence tout aussi passionnante sur les Rois berbères de l’Antiquité, qui restent particulièrement méconnus.

  • Dimanche 14 janvier 2018 : La visite de l’église, du vieux quartier, de l'abbaye et des caves par les Naturalistes Parisiens guidés par Pierre Gillon, avec présentation de collections géologiques, a été très suivie. Les naturalistes ont été très intéressés par la visite  et ont organisé un pique-nique dans le parc de l’abbaye. Ils ont acheté 150 euros de publications.

  • Jeudi 18 janvier : La fête de la Saint Maur, consacrée cette année à la jeunesse et au patrimoine, a réuni 84 personnes dont 14 lycéens de Condorcet. Deux émissions de Radio sur le thème du Moyen âge à Saint-Maur réalisées par les lycéens ont été diffusées dans le cadre de l’atelier pédagogique histoire et société animé par le professeur Olivier Trannoy et auquel Pierre Gillon a collaboré. Ont été projetés également deux films sur les premiers chantiers REMPART à l’abbaye il y a maintenant 45 ans (1973 et 1978) et les vidéos des chantiers ados 2017.

  • Janvier a été aussi le mois de la parution de la première Lettre du Vieux Saint-Maur, que, nous l’espérons, vous avez appréciée, et qui sera sans doute suivie de bien d’autres : vous pouvez nous aider à l’alimenter par de courtes informations liées à l’histoire locale, des documents, notre patrimoine, etc.

  • Les inondations, la neige et le froid nous ont conduits à annuler la visite des passages couverts de Paris : cette visite est reportée au mardi 27 mars, rendez-vous à 14 h aux Halles, vous pouvez venir nombreux.

  • Par ailleurs, notre président a participé à la commission chargée de propositions pour la dénomination des nouvelles rues de la ZAC des Facultés. Il a communiqué sur l’abbaye de Saint-Maur au colloque Foulques à Neuilly-sur-Marne et sur les contestations de la taille au Moyen Age lors du colloque de Clio 94.

  • En accord avec la Fondation du Patrimoine, nous avons fait inscrire le site de l’abbaye parmi les monuments en péril dans le cadre de la mission confiée à Stéphane Bern par le président de la République.

  • Enfin, nous travaillons collectivement à plusieurs publications : cartes postales anciennes et vues actuelles comparées, brochure pédagogique sur l’histoire de Saint-Maur, et d’autres projets encore. Sophie Millot achève prochainement la transcription du terrier du XVIIe siècle. Nous avançons également le classement de nos fonds d’archives, et nous comptons sur vous pour continuer à les enrichir de tous documents concernant Saint-Maur, particulièrement au XXe siècle. Il nous reste à voir comment rendre exploitable l’ensemble considérable des milliers de fiches de dépouillement des registres paroissiaux et d’état-civil de Saint-Maur dont Melle Babin nous a fait don.

  • Pour finir, nous avons présenté quelques images de la découverte de ce début d’année : un abri de la défense passive parfaitement conservé sous les bureaux du dépôt d'autobus de la RATP.

Dominique Depienne