RECHERCHE

Avant la Révolution : les seigneurs

Grâce aux moines de l’abbaye, la série des seigneurs est connue en continu depuis l’an mil, ce qui est exceptionnel.

 

1°/ Les rois mérovingiens : la terre de Varenna est terre royale jusqu’en 639, ainsi que le lieu-dit Fossatus (= le vieux Saint-Maur actuel)

2°/ Les abbés de Saint-Maur-des-Fossés de 641 à 1536 :

641-ap. 673 Saint Babolein
ap. 673 Ambroise
av. 697 Austroald
av. 697-ap. 717 Waldomar
v. 751- ap. 771 Erlefred
  Richer
  Optat
816-829     Benoît
830-845    Ingelbert
846-858 Ainard
av. 863-ap. 869 Godefroy
ap. 869-av. 886 Odon I dit de Glanfeuil
av. 886-av. 921 Grimold
av. 921-av. 923 Rumald
av. 923-ap. 936 Adhelne
? Aymon
? Othele
av. 989   Mainard, déposé
989 Saint Maïeul, abbé de Cluny
989-1000 Theuton
1000-1005 Thibaud I
1005-1009 Hildebert
1009-1020 Odon II
1021-1038 Odon III
1039-1043 Tersion
1043-av. 1049 Guntier
av. 1049-1057 Robert, déposé
1058 Landri
v. 1060-av. 1067 Raoul I
av. 1067-av. 1086 Walderan
1086-1106 Goulfier
1007-1033 Thibaud II
1034-1152 Ascelin
1153-1163 Thibaud III
1164-1168 Roger
1169-1189 Thibaud IV
1190-1199 Isembard
1200-1205 Guido
1206-ap.1233 Raoul II
1236-1238 Guillaume I
1238-1246 Nicolas
1247-1255 Jean 1er d’Auxonne, déposé
1256-1285 Pierre 1er de Chevry, premier abbé mitré
1285-1315 Jean II de Brie
1316-1334  Pierre II
1334-1357 Guillaume II du Fresnay
1357-1372 Jean III de Chartres
1373-1384 Jean IV de Chartres, neveu du précédent
1384-  Philippe de Châtillon
1385-1394 Gaucher de Châtillon, cousin du précédent, déposé
1394-1399 Vacance gérée par l’aumônier et le trésorier
1399-1431 Louis de Châtillon, frère de Philippe de Châtillon
1431-1437 Jean V de Surville, docteur en droit canon
1441-1447 Jean VI d’Amiens ou le Monnier, puis évêque de Meaux
1447-1471 Jean VII Thouarre
1472-1476 Jean VIII Castel, chroniqueur de France, petit-fils de Christ. de Pisan
1476-1490 Gérard de Mauny
1491-1511 Raoul du Fou, évêque d’Évreux
1512-1516 Jean IX Binet
1517-1532  François Poncher, évêque de Paris, déposé en 1529
1532-1536 Jean du Bellay, évêque de Paris puis cardinal, ambassadeur de François 1er

     
3°/ Les évêques de Paris de 1536 à 1563

1536-1551  Jean du Bellay, 1er doyen de la collégiale de Saint-Maur.
1551-1563 Eustache du Bellay, frère du précédent, 2e doyen.


4°/ La reine de France de 1564 à 1598 :

1564-1589 Catherine de Médicis
1589-1598 Les créanciers de la Reine / le roi Henri IV


5°/ Les princes de Condé de 1598 à 1789 :

Sur décision de Henri IV, la seigneurie passe aux princes de Condé, alors héritiers de la Couronne. La terre est érigée en baronnie, comprenant l’ensemble du territoire enclos par la boucle de la Marne, plus celui de « la Branche du Pont de Saint-Maur » (territoire actuel de Joinville-le-Pont).

1598 Charlotte-Catherine de la Trémoille, veuve de Henri 1er de Bourbon, 2e prince de Condé
1612 Henri II de Bourbon-Condé, 3e prince de Condé
1646 Louis II de Bourbon-Condé, dit le Grand Condé, 4e prince de Condé (biens séquestrés de 1654 à 1660)
1686 Henri-Jules de Bourbon-Condé, 5e prince de Condé (usufruit de la baronnie à Jean Héraud, seigneur de Gourville, 1680-1697)
1697 Louis III de Bourbon-Condé, duc de Bourbon puis 6e prince de Condé en 1709
1710 Louis IV Henri de Bourbon-Condé, duc de Bourbon puis 7e prince de Condé
1740 Louis V Joseph de Bourbon-Condé, 8e prince de Condé, émigré en 1789
1789 Louis-Antoine de Bourbon-Condé, duc d’Enghien (exécuté à Vincennes en 1804)

++++
Après la Révolution : les maires

1790 RICHARD Jean-Hubert, bourgeois, à Saint-Maur
  GÉANT Jean-Jacques, laboureur, à Saint-Hilaire de La Varenne
1791 LACROIX Pierre, maçon, élu à Saint-Maur
  BOUILLON Jacques-Maurice, aubergiste, élu à Saint-Hilaire de La Varenne
1792 GAUTIER Pierre-Nicolas, marchand de vin premier maire des deux paroisses réunies en une seule commune [1]
1793 HACAR Jean-Nicolas, serrurier, élu
1795 Municipalité du canton de Charenton
1800 BELLIN Jean-Charles, menuisier, élu ?
1807 CAILUS Louis-Clément (baron de), nommé [2]
1816 GOGUET Marcel, nommé
1820 CAILUS Louis-Clément (baron de), nommé, puis démissionnaire
1828 BARRÉ Louis Joseph Marie, cultivateur, nommé
1837 MARINVILLE Étienne-Jules COUSIN (baron de), nommé, puis démissionnaire [3]
1843 BARRÉ Louis Joseph Marie, nommé, † en fonction 23.12.1844
1845 MOYNAT Jean-Charles, actionnaire, nommé, † en fonction 31.08.1853 [4]
1853 MAHIEU Louis-Désiré, promoteur, nommé [5]
1870 MOLLIN Charles, nommé puis démis à la chute de l’Empire
1870 TAILLEFER Augustin-Charles, médecin, maire provisoire, puis démissionnaire
1871 COUTARD Théodore-Armand, épicier, maire provisoire
1871 DEHAIS Pierre-Marie-Napoléon, passementier, élu
1874 COTTENET Eugène Jean-Baptiste, avocat, nommé, puis démissionnaire [6]
1876 PIETTRE Léon-Marie, médecin, élu puis président du CG et sénateur [7]
1888 LAFFONT Bertrand-Georges, médecin, élu [8]
1890 AUREAU Adolphe, élu [8]
1894 MAXANT Louis-Charles, horloger, élu
1900 SALLEFRANQUE Jean-Louis-Marie, médecin, élu
1908 MARIN Auguste-Frédéric, comptable, élu, président du CG en 1921
1941 TÊTE Joannès, industriel, nommé
1944 LE TROCQUER Jean, ingénieur, maire provisoire, puis élu [9]
1947 HÉRAUD Raymond, fonctionnaire, élu
1953 URBANI François, élu [10]
1959 NOËL Gilbert, vétérinaire, élu, député-maire (3 mandats)
1977 EAUMONT Jean-Louis, prof. de médecine, élu, député-maire (5 mandats)
2008 PLAGNOL Henri, haut-fonctionnaire, élu, député-maire
2014 BERRIOS Sylvain, conseiller en communication, élu, député-maire

   

Dossier établi par Pierre Gillon.

Bibliographie :
- Recueil des chartes de l’abbaye et liste abbatiale (inédite). – Gallia Christiana, t. VII, 1744, col. 282-301 (liste inexacte).
- GALTIER (Émile), Histoire de Saint-Maur-des-Fossés, La Varenne, 1927, rééd. 1989, p. 279-280.
- BLANC-CESAN (Gérard), « Les maires du Val-de-Marne de 1800 à nos jours », Mémoires Paris et Île-de-France, t. 38, 1988, p. 108-112.
Notes

[1] BUFFET (Louis), « Une vieille famille au village de Saint-Maur : les Gautier », Le Vieux Saint-Maur, n° 52, 1972, p. 185.

[2] Administrateur général des grandes Messageries, créateur d’établissements d’accueil pour les centaines d’ouvriers employés à la construction du canal latéral à la Marne. Maire du VIe arrondissement de Paris jusqu’à sa mort en 1833. FLEURY (Michel), GILLE (Bertrand), Dictionnaire biographique du conseil municipal de Paris et du conseil général de la Seine, Paris, 1972.

[3] Secrétaire de cabinet du roi de Westphalie, archiviste du Sénat et président de la Compagnie d’assurance mutuelle. GUEUDET (Jean), « Le baron de Marinville », Le Vieux Saint-Maur, n° 57, 1984, p. 31-32.

[4] SAOUTER (Georges), « La grange et le potager : grandeur et décadence de la dernière grande propriété de Saint-Maur », Le Vieux Saint-Maur, n° 75, 2008, p. 49-56.

[5] SAOUTER (Georges), « Promoteur à Paris, lotisseur à Saint-Maur : Mahieu (1800-1880), maire », Le Vieux Saint-Maur, n° 65-66, 1994. – FORT (Ernest), « M. Mahieu, maire de Saint-Maur », Le Vieux Saint-Maur, n° 4, 1926, p. 121-126.

[6] BLANC-CESAN (Gérard), « Cottenet, père et fils », Clio 94, n° 10, 1992, p. 93-97.

[7] SAOUTER (Georges), « Le Docteur Léon Piettre, maire de Saint-Maur (1876-1888), président du Conseil général de la Seine (1899), sénateur (1900-1909) », Le Vieux Saint-Maur, n° 63-64, 1991-1992.

[8] FORT (Ernest), « Deux maires de Saint-Maur », Le Vieux Saint-Maur, n° 9 (2e série, n° 4), 1931, p. 97-99.

[9] Président du Comité local de Libération (CNL), coordonnant depuis le 16 août 1944 les dix groupes de résistance locaux. Cf. MONVILLE (P.), « La « Résistance » et la libération de Saint-Maur », Le Vieux Saint-Maur, n° 16-17, 1946-47, p. 2-4 et 17-19.

[10] POUVEREAU (H.), « Nécrologie : François Urbani (1879-1962) », Le Vieux Saint-Maur, n° 43, p. 461. Conseiller municipal depuis 1919, François Urbani aura été un élu local durant 40 ans.