RECHERCHE

▪ Biographie

Né le 13 avril 1904 à Saint-Maur, 13 avenue de l’Ouest (aujourd’hui avenue du Gouverneur général Binger), affilié à la VGA, ce fils d’horloger est devenu, dans les années 1930, un concurrent de poids dans les courses motocyclistes. En juin 1933, il remporte son premier Bol d’Or sur le circuit de la ville à Saint-Germain-en-Laye, en parcourant 1 952 km en 24 heures sur une Vélocette KTT de 350 centimètres cubes, équipée d’un réservoir d’huile spécial en aluminium dont la capacité a été portée à 6 litres par ses soins. En mars 1935, René Boura arrache aux Anglais le record du monde des 100 miles sur la piste de Montlhéry, à une moyenne de 120,45 km/h. Il s’arroge à nouveau le Bol d’Or en mai 1935, en effectuant cette fois-ci 2 056 km sur une Norton, record qui tiendra jusqu’en 1947. Mais cette brillante carrière est stoppée nette dans la nuit du 30 au 31 mai 1936, lorsque René Boura se tue sur le circuit des Loges, victime d’un éclatement de pneu qui l’envoie contre un arbre dans un virage, dans le 179e tour du Bol d’Or 1936 alors qu’il était en tête de la course. Le coureur avait 32 ans.

Cyrille CLAVEL

~ ~ ~

▪ Bibliographie

  • C. CLAVEL, Saint-Maur, cité des sports. Regards sur trois siècles de sport saint-maurien, Saint-Maur, 2014, p. 234 ;
  • Articles de presse sur Gallica.fr ;
  • site http://racingmemo.free.fr.