RECHERCHE

Rapport d’activités 2004/2005,

Assemblée générale du 29 mars 2005

L’assemblée générale qui a marqué la fin du dernier exercice s’est déroulée le 18 mars 2004 salle Radiguet, au théâtre de Saint-Maur. Elle s’est distinguée par un exposé de Mme JURGENS, présidente des “Amis de Créteil”, sur les obsèques en 1405 du curé de Créteil. La soirée s’est poursuivie par un dîner qui a réuni 44 convives au restaurant “Le Château des Iles” à La Varenne.

Le 8 avril, escapade à Boulogne-Billancourt pour visiter le Musée des Années 30. Nous étions 15 attirés par l’art néoclassique de cette période qui s’est manifesté dans la peinture, la sculpture, le mobilier et l’architecture.

Toute autre est la vision du Cimetière de Picpus où 28 adhérents avaient rendez-vous le 6 mai. Au plus fort de la Terreur, les cadavres des guillotinés place de la Nation furent jetés de nuit dans des fosses communes creusées dans le jardin d’un couvent proche. C’est aujourd’hui un lieu de méditation et, bien entendu, de mémoire.

Le lendemain 7 mai, 12 saint-mauriens ont participé à l’excursion de la Fédération organisée successivement par la Société historique de Nanterre, avec la visite de moulins de l’ouest parisien et de la maison Fournaise dans l’île de Chatou, et l’association d’histoire et de sauvegarde du vieux Carrières qui nous a accueillis en fin d’après-midi. Nous avons ainsi découvert, avec les tours de la Défense en toile de fond, des maisons troglodytes dont une cave de vigneron avec son pressoir à roue centrale.

Le 12 juin, croisière européenne de “la dive bouteille” sur la Seine et la Marne. Le thème a été respectée. Malheureusement pour les 13 Saint-Mauriens présents, la croisière n’a pas dépassé la darse de Bonneuil.

Les Journées du Patrimoine ont eu lieu les 18 et 19 septembre et ont connu leur habituel succès. En ce qui nous concerne, la visite de l’église Saint-Nicolas, en travaux, et le vieux quartier qui l’entoure ont reçu la visite intéressée de 139 personnes sur deux jours.

Notre excursion d’automne qui a rassemblé 35 personnes s’est déroulée les 24, 25 et 26 septembre. Commencée par la visite détaillée des restes impressionnants de la forteresse de Châtel-sur-Moselle où nous avons été guidés par la responsable des fouilles, notre première journée s’est poursuivie par la visite de la maison du peintre Claude Gellée à Chamagne, puis par celle de l’Imagerie d’Épinal. Le dimanche matin, nous avons parcouru à pied le quartier ancien d’Épinal et visité la cathédrale. Après avoir déjeuné d’un couscous marocain au château de Thorey-Lyautey, nous avons visité les lieux où le Maréchal passa les dernières années de sa vie. Il nous restait une étape avant le retour : le château d’Haroué édifié en 1720 et toujours habité par la même famille.

Le 10 octobre, la traditionnelle journée des Associations s’est déroulée hall des Terrasses à Saint-Maur. Nous y avions un stand.

Le 19 octobre, 17 participants à l’exposition “dans l’intimité de l’Empereur” au Musée Jacquemart-André. La fondation Napoléon exposait pour la première fois, à l’occasion du bicentenaire du sacre, sa collection privée d’objets personnels, de meubles et de bijoux.

Le 16 novembre, la tour Jean-sans-Peur, dans le 2e arrondissement, était investie par 24 Saint-Mauriens et sympathisants. Haute de 29 mètres, ce dernier vestige du Paris médiéval est remarquable par sa magnifique voûte d’escalier à décor végétal.

Le 5 décembre, au Centre Hillel à La Varenne, a eu lieu la présentation de la nouvelle édition des “Orphelins de La Varenne”.

Enfin, pour terminer l’année civile, le 16 décembre, nous étions 33 à nous rendre à Saint-Denis pour visiter la première basilique gothique de France et l’exposition “Basilique secrète” autour de l’emplacement de la sépulture de saint Denis dans la crypte.

La traditionnelle fête de la Saint-Maur, le 14 janvier 2005, a rassemblé près de 90 participants autour de la galette des Rois et du champagne. Mme DEBRY, responsable des fouilles de la forteresse de Châtel-sur-Moselle, avait bien voulu faire le déplacement et a commenté les diapositives d’automne projetées dans une salle de l’avenue Joffre.

Le 22 janvier, 47 participants en comptant les “anciens de Marcelin-Berthelot” étaient présents à Meaux. Visite de la très riche exposition “1914, partis pour un été”, à l’occasion du 90e anniversaire de la bataille de la Marne. Visite du Musée Bossuet (Musée municipal) et de la cathédrale, toujours en cours de restauration depuis 1880. Très agréable journée que nos deux conférenciers ont rendue excellente.

Le 12 février, 57 adhérents (un record pour une visite) se sont fait inscrire pour découvrir l’Hôtel de Beauvais dans le 4e arrondissement. La nécessité de composer deux groupes à une heure d’intervalle et les aléas de l’hiver ont réduit ce chiffre à 48. Le génie de l’architecte et la qualité de la restauration ont été unanimement salués. Georges SAOUTER a ensuite fait bénéficier une partie de l’assistance de ses connaissances sur l’histoire du quartier Saint-Paul.

Claude MÉNIER.