RECHERCHE

Rapport d’activités 2002/2003,

Assemblée générale du 17 mars 2003

Notre dernière assemblée générale s’est tenue le 22 mars 2002 à la Maison de quartier de La Pie en présence de 90 adhérents, de M. Thonus, premier maire-adjoint, et de Mme Moralès, maire-adjoint. Les exposés de Georges Saouter et de Pierre Gillon sur notre association, à l’occasion de son 80e anniversaire, ont été appréciés. Un dîner au « Jardin d’Ohé », réunissant 59 personnes, a clôturé la soirée.

Le 23 mars, nous avons participé comme de coutume au Salon des écrivains saint-mauriens. Notre stand a connu son habituel succès. Le 5 avril, Pascal Payen-Appenzeller, enfant de La Butte-aux-Cailles, a conduit notre ballade dans ce quartier pittoresque en suivant le cours de la Bièvre jusqu’au château de la Reine Blanche, a proximité des Gobelins (20 participants).

Le 4 mai, 22 adhérents ont participé à une visite du château de Fontainebleau autour de trois personnages : François 1er, Marie-Antoinette et Napoléon 1er. Beaucoup d’intérêt pour ce domaine historique, berceau de la Renaissance française. Huit adhérents seulement le 29 mai au Musée de Montmartre situé dans le plus ancien bâtiment du village et l’exposition florale inspirée de l’art asiatique. Les Journées du Patrimoine des 21 et 22 septembre nous ont permis d’accueillir 120 personnes à l’église Saint-Nicolas et dans le vieux Saint-Maur.

Notre excursion d’automne s’est déroulée sur trois jours, étant donné l’éloignement des sites visités et par conséquent la durée des trajets. C’est donc l’Aveyron qui a vu 24 adhérents fouler ses terres et au-delà, du Larzac à Figeac en passant par Rodez et les châteaux de Montaigut, Galinières, La Servayrie et Le Colombier. Le 13 octobre, journée des Associations saint-mauriennes. Beaucoup de visiteurs et de bonnes ventes de nos ouvrages.

Le 23 octobre, selon une habitude qui tend à s’établir et que favorise souvent un beau temps, promenade d’une journée. Cette année, c’est Soissons et le Chemin des Dames que 23 adhérents ont parcouru. Sur ce dernier site, le musée militaire de la Caverne du Dragon nous a paru très peu évocateur des combats meurtriers qui se déroulèrent dans la région. Le 5 novembre, nous étions 13 intéressés par le Musée de la Police dans le 5e arrondissement, guidés par une conférencière peu avare en explications et récits d’anecdotes. Le 5 décembre, à la Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, visite commentée consacrée à l’exposition des 30 plus beaux livres de Mazarin mis à l’abri pendant la Fronde (27 participants).

En 2003, le 18 janvier, s’est déroulée la fête de la Saint-Maur au lycée François Mansart, qui a réuni 70 participants. Galette des Rois, champagne et projection de photos et d’un film rappelant la récente excursion d’automne ont animé la soirée. Le 31 janvier, visite de l’exposition Modigliani au Musée du Luxembourg. Les amateurs ont été comblés en dépit de l’affluence (seuls les 20 premiers inscrits ont pu être retenus sur 31 candidats). Enfin, le 11 mars, la Compagnie théâtrale Mercure a donné au théâtre de l’Institut Goethe, avenue d’Iéna à Paris, un spectacle en forme de vaudeville intitulé « Les fureurs de l’alcôve », suivi d’une collation.