RECHERCHE

Rapport d’activités 1999/2000

Assemblée générale du 17 mars 2000

Le 10 avril, une excursion d’une journée nous a conduits dans la vallée du Grand Morin puis, après la visite d’un musée privé consacré au matériel agricole ancien, à la crypte de Jouarre et au Musée briard ; nous étions 45. Le 29 mai, c’est la ville de Senlis et l’abbaye de Chaalis qui ont reçu la visite de 40 de nos adhérents.

La traditionnelle excursion d’automne s’est déroulée le samedi 25 septembre à Metz, puis le lendemain à Nancy. Dans la première de ces villes, la cathédrale Saint-Étienne et le musée de la Cour d’Or ont particulièrement retenu notre attention. A Nancy, le dimanche matin, nous avons parcouru à pied la vieille ville et la place Stanislas, en compagnie d’un nancéien amoureux de sa ville qui s’est mis gracieusement à notre disposition. La journée s’est terminée au musée de l’École de Nancy, laquelle fêtait son centenaire (45 participants).

Le 16 octobre, 32 adhérents pour une journée passée au château de Pierrefonds, témoignage exceptionnel de l’architecture médiévale, puis à celui de Compiègne. Le 18 novembre, retour aux sources avec la visite de l’exposition sur l’Homo Erectus au musée de l’Homme, puis du musée du Vin, dans les caves de l’ancienne abbaye de Passy : 10 intéressés seulement. Le 10 décembre, représentation théâtrale à l’hôtel des Monnaies : La fausse suivante de Marivaux. Le lendemain, journée au Louvre : Antiquités égyptiennes le matin, puis sculptures gréco-latines l’après-midi, sous l’autorité de Pascal PAYEN-APPENZELLER. N’oublions pas la fête de la Saint-Maur le 15 janvier 2000 au Lycée Mansart, dont le succès ne se dément pas : 45 personnes.

Le 29 janvier, visite commentée des églises Saint-Julien le Pauvre, affectée au rite catholique melkite, et Saint-Séverin, dont les voûtes en palmier du déambulatoire sont célèbres. Le 26 février, évocation de l’amitié entre Claude Monet et Georges Clémenceau avec la visite du musée Marmottan et ses nymphéas, et de la maison de l’homme politique à peu de distance (39 participants). Le 17 mars enfin, assemblée générale au Lycée Mansart, laquelle a rassemblé 64 personnes. Une conférence de Jean Favier sur Charlemagne à l’occasion de la sortie récente de son livre et un dîner ont agrémenté cette réunion.