RECHERCHE

Excursion d’automne 2013 à Poitiers et à St-Savin

Catégorie
Sortie
Date
samedi 28 septembre 2013 00:00 - dimanche 29 septembre 2013 00:00

Excursion d’automne 2013 à Poitiers et à St-Savin

Le départ de St-Maur est comme souvent matinal pour les 30 participants à ce voyage à destination de Poitiers où nous arrivons en fin de matinée. Nous avons avec nous Jean-Paul Mauduit, architecte du Patrimoine, ancien administrateur de notre association et Pierre Gillon, architecte également, vice-président du Vieux Saint-Maur. Leur présence a été appréciée au cours de cette excursion par leurs commentaires mais aussi par les échanges qu’ils ont eu avec les excellentes conférencières de l’Office de Tourisme Notre première étape nous conduit devant l’abbaye de Montierneuf, édifice roman construit au XI° s. Jean-Paul Mauduit a dirigé les récents travaux de restauration des bâtiments conventuels. Il évoque l’histoire et la transformation progressive des lieux au cours des siècles passés. Caserne depuis 1788 jusqu’en 1945, ils abritent désormais les services du Rectorat. Nous admirons notamment l’ancien bâtiment abbatial central édifié au XVIII° s. modernisé mais dont l’architecture a été heureusement préservée. Nous nous dirigeons ensuite vers l’église Notre-Dame-la-Grande dont la façade du XII° s. fort connue présente un décor sculpté très vivant. Nous nous arrêtons longuement pour admirer les bas-reliefs : Adam et Eve, les quatre Evangélistes, l’Annonciation, l’Arbre de Jessé, le roi David …ainsi que les motifs classiques de l’art roman en matière de bestiaire et de rinceaux. Le pignon de l’église présente un Christ en majesté surmonté d’une palme de lumière (le soleil) et d’un croissant (la lune), symboles d’éternité à l’époque romane. L’intérieur repeint au XIX° s. est très chargé. Des fresques subsistent dans le cul-de-four au-dessus du chœur. Après un excellent déjeuner au restaurant « le Poitevin », nous nous rendons à pied à l’église St-Hilaire-le-Grand, impressionnant monument d’art roman construit au XI° s. à l’emplacement présumé du tombeau de St-Hilaire. Au XII° s., dans le but d’éviter l’incendie les architectes décidèrent de changer la voûte en charpente de bois par une voûte en pierre. Il en résulte une nef divisée par de grands piliers pour soutenir le poids de l‘ensemble. Prosper Mérimée de passage à Poitiers en 1840 qualifia cette église de chef-d’œuvre et décida de lancer sa restauration. Les vestiges de fresques colorées du XI° s. sont visibles dans le chœur et les absidioles. Elles représentent notamment des épisodes de l’Apocalypse et de la vie des saints. Un orgue construit en 1884 est installé au revers de la façade. Il accompagne avec force notre visite rendant difficile par moment l’écoute de notre conférencière. Le chevet à déambulatoire est remarquable par sa succession de niveaux et ses chapelles absidiales. Nous dînons et passons la nuit à Poitiers.

Dimanche matin, départ à 9 heures pour la visite de la cathédrale St-Pierre. Construite à l’initiative d’Aliénor d’Aquitaine à partir de 1160, elle ne sera consacrée qu’en 1379. Sa large façade disposée en retrait des deux tours est de style gothique avec sa rosace et ses trois portails. Le portail central illustre le Jugement dernier, celui de gauche la Dormition de la Vierge et son couronnement, le portail de droite est dédié à St-Thomas. Dès l‘entrée on est impressionné par l’ampleur des trois nefs de hauteur presque égale. La cathédrale possède un très bel ensemble de vitraux des XII° et XIII° s. Au centre du chevet, un des plus anciens vitraux du monde chrétien, celui de la Crucifixion d’une très grande puissance dramatique. Les stalles sont du XIII° s. Nous quittons la cathédrale pour nous rendre au Baptistère St-Jean à peu de distance. Edifié au milieu du IV° s., il est le plus ancien témoignage de l’architecture chrétienne en France. De nombreux travaux l’ont transformé au cours des siècles. En 1791 il fut vendu comme bien national et utilisé comme entrepôt. Racheté par souscription publique en 1838 il fut restauré au XX° s. En passant par le narthex nous découvrons la salle baptismale qui contient les vestiges d’une piscine octogonale utilisée pour le baptême par immersion jusqu’au VIII° s. Un ensemble des fresques romanes recouvre les murs. Le baptistère renferme une collection de sarcophages mérovingiens. Nous quittons Poitiers en fin de matinée à destination tout d’abord de Chauvigny distant d’une vingtaine de kilomètres où nous déjeunons rapidement. Nous sommes en effet attendus à l’abbaye de St-Savin dont les fresques de l’abbatiale sont inscrites par l’UNESCO au patrimoine de l’humanité depuis 1983. En arrivant l’émerveillement est général. Cet ensemble de peintures murales de plus de 400 m2 est réparti dans les différentes parties de l’église, mais ce sont surtout celles de la voûte à plus de 16 mètres de hauteur qui attirent le regard, mises en valeur par la pureté de l’architecture. Voilà près de mille ans qu’elles ont vu le jour et cependant leurs couleurs paraissent intactes. Nous sommes assis sur les bancs de la nef. Une jeune conférencière nous donne des explications détaillées sur les peintures de la voûte : la création, Caïn et Abel, l’arche de Noé, la tour de Babel, Abraham, l’exode. Les articulations du cou deviennent douloureuses, mais nous persistons. L’heure du départ est maintenant proche. Il est 16h00. Nous nous acheminons vers l’autocar ravis de ces deux journées « studieuses » dans l’atmosphère propre au Vieux Saint-Maur faite de sympathie et de gaîté.

Claude Ménier

 
 

Toutes les Dates

  • Du samedi 28 septembre 2013 00:00 au dimanche 29 septembre 2013 00:00