A- A A+

RECHERCHE

N° 3. 1925 (1ère série, n° 3), 32 p. Épuisé.

POUVEREAU (H.)  Le Vieux Saint-Maur, p. 65-66 [dont découverte d’une tombe de l’âge du Bronze]. 
Le Comité M. Alexandre Paquet (1859-1925), p. 66-68 [restaurateur de l’église et de l’abbaye].
MARYLLIS (P.) La préhistoire de Saint-Maur (III) : la Marne, chemin des peuples, p. 68-71.
GALTIER (E.) Saint-Maur, place de guerre, p. 72-77 [avec relevé de la « porte de Presles »].
ROUSSEAU (H.) Notes sur l’église Saint-Pierre de Chennevières (I), p. 78-84.
GALTIER (E.) Le plan de Pigafetta (1591), p. 85-86.X     Glanes d’histoire locale [descente en ballon à Saint-Maur, 1811], p. 86.
GALTIER (E.) La plus ancienne boucherie de Saint-Maur [1744, 8 rue de Paris], p. 86.
ROUSSEAU (H.) Le musée du Vieux Saint-Maur [sur les statues-colonnes], p. 87-88.
GALTIER (E.) Souvenir d’une trahison des Bourguignons (1466), p. 88-89.
GALTIER (E.) Le noble jeu de l’Arc [règlement du bouquet de la Compagnie de Saint-Maur, 1781], p. 89-92.
GALTIER (E.) Le budget de Saint-Maur pour l’an XIV (1805-1806), p. 93.
GALTIER (E.) Joinville-le-Pont [1693-1831], p. 94-96.

Histoire et patrimoine sont nos souvenirs, nos racines, les bases de notre mémoire. Ils sont des constituants fondamentaux de notre culture. Les témoins locaux en sont fragiles et fugaces.

Notre association est de celles qui cherchent à les sauvegarder, à en garder des traces, mais aussi à les faire connaître et à transmettre le flambeau à ceux qui pensent que perdre un peu d’histoire ou de patrimoine est une perte culturelle pour tous.

Saint-Maur-des-Fossés est de ces terroirs originaux riches d’histoire, dont le patrimoine n’a guère été épargné, après mille ans de vie monastique, le château d’un grand prince, ses histoires villageoises, puis la naissance d’une grande ville.

Vous pouvez tous nous aider à en rassembler et divulguer les témoignages. Rejoignez-nous





⇦ Saint-Maur d'aujourd'hui et d'hier